Musique,  The Pink To The Rock

L’ALBUM DE LA SEMAINE : HAYLEY WILLIAMS – PETALS FOR ARMOR

C’est l’un des albums les plus attendus de l’année et il est enfin là !! Le premier album solo de Hayley Williams.

Petite piqûre de rappel pour les non-initiés 🙂  :

Hayley Williams est la chanteuse du groupe Paramore. Et Paramore est un des groupes Punk Rock les plus influents des dix dernières années. Quant à Hayley Williams, si j’ai tendance à décrire Alex Gaskarth du groupe All Time Low comme étant le Grand Frère de toute une génération, Hayley Williams, elle, c’est la grande sœur de toute une génération. Et la grande sœur vient de sortir : Petals For Armor.

■ UN TSUNAMI ÉMOTIONNEL ■

En 2015, le groupe gagne un grammy awards. Deux années plus tard, il sort l’album « After Laugher ». Le disque qui divise. Pas contents les fans !! 😡 Mais pourquoi toutes ces couleurs ? Pourquoi ces sonorités qui nous sont si étrangères ? Pourquoi est-ce qu’ils sont si heureux ?

Il faudra un peu plus se pencher sur les paroles qui habillent ce disque pour se rendre compte que les mélodies enjouées ne font que déguiser la sombreur des textes. Et en plein pendant cette période, elle annonce son divorce au Monde s’en suivra une période de dépression.

■ PETALS FOR ARMOR ■

Cet album est une véritable introspection. Hayley Williams a déjà l’air très proche de son public sur les réseaux sociaux, mais écouter ce disque nous donne vraiment cette sensation de l’accompagner dans son appartement. Comme si elle nous avait laissé y entrer en nous prenant par la main et qu’elle nous autorisait à l’observer mais surtout, à l’écouter.

 Il y a un vrai côté intimiste. Des mélodies fortes et efficaces qui transpirent la créativité. Une vraie texture musicale, des harmonies qui enveloppent le tout et qui apportent presque une atmosphère rassurante.

■  EXPRIMER SA FÉMINITÉ ■

Elle a confié au NME magazine que le roman « Barbe Bleue » l’avait totalement changée. Hayley dit à juste titre que les hommes n’aiment pas les femmes en colère. Sur ce disque, elle y affirme sa féminité en posant un warning : La féminité n’est pas UNIQUEMENT la douceur d’une fleur. Et elle n’a pas tort, parce que n’oublions pas que certaines roses piquent.

Pour moi ce disque est authentique et à travers les chansons elle a réussi à me faire ressentir sa force et en même temps, elle embrasse et libère sa vulnérabilité. Cet album montre les bienfaits de l’acceptation de chacune de nos émotions. A quel point il est important de n’en négliger aucune et d’apprendre à trouver le juste milieu pour pouvoir vivre avec.

Accepter nos émotions, c’est se préparer à la résilience qui nous permet d’avoir une relation plus saine avec la personne censée être notre complice le plus fiable : nous-même.

  ■ QUELLE EST LA MUSIQUE D’HAYLEY WILLIAMS ■

De la bonne musique ? Si je dois me forcer à lui coller une étiquette : C’est de la pop, c’est du rock, c’est de l’electro, c’est du rnb, c’est du jazz. Si je laisse parler mon cœur et mon âme de passionnée et d’amoureuse de la musique : Hayley Williams nous a pondu un album qui n’a pas de genre à proprement parler que celui de son cœur. Un album d’une richesse émotionnelle et sonore et surtout très honnête. Je pense que nous pouvons être  fiers  de la grande soeur de la scène rock alternative. 🙂

Crédits Photos : Lindsey Hartman / Instagram Hayley Williams

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.