Album De La Semaine : Neck Deep – All Distortions Are Intentional

Album De La Semaine : Neck Deep – All Distortions Are Intentional

Neck Deep sont aujourd’hui considérés comme les dignes descendants de groupes tels que Blink 182 ou encore Jimmy Eat World. Le piège serait peut-être de tomber dans une habitude qui a depuis quelques années fait perdre chez certains sa saveur au punk rock.

Le punk rock, la musique pop punk,  la musique de l’insouciance. Ses accords, ses accélérations de batterie, et ses refrains fédérateurs font de cette musique une sorte de clé qui ouvre la porte de la jeunesse éternelle. Une jeunesse qui rassure et qui parfois rouvre les plaies.

Le Punk Rock est considéré comme le vilain petit canard des sous genres du rock et pourtant, il est à mon sens le plus pur et le plus authentique. Certainement parce qu’il parle à notre flamme intérieure ?

Aujourd’hui, Neck Deep nous ouvrent les portes de Sonderland. Ce monde fictif que nous visitons dans ” All Distortions Are Intentional” leur 4ème album. Un disque produit par Matt Squire connu pour avoir travaillé avec Panic!At The Disco, All Time Low ou encore Taking Back Sunday ( & même One Direction, le type est trop puissant pour ce monde, nous le méritons pas)

Pour découvrir Sonderland, commençons par faire connaissance avec Jett. Le hero principal du disque. Un personnage mal dans sa peau. Il ne se sent pas en phase avec le monde dans lequel il vit en l’occurence Sonderland et surtout, il s’y sent déconnecté.

Noyé dans ses sombres addictions, il rencontre Alice. Et alors qu’il a passé toute sa vie à se sentir deconnecté, tout change au contact d’alice puisqu’il ressent enfin une véritable connexion. Et à travers ces personnages, on signe pour partir à la découverte de l’amour, du rêve, de la tourmente et même de la désillusion.

Ce disque permet nous permet de s’identifier à ses personnages et peu un peu notre âge. Parce que spoiler : L’amour, le rêve, la tourmente et même la désillusion sont intemporels.

ET LE PUNK ROCK DANS TOUT CA ?

Il est bien là, le punk rock. On y retrouve ses fidèles codes mentionnés plus haut. On admettra juste qu’il y a peut-être un côté plus pop intelligemment introduit dans la production des morceaux. Mais l’essence même de l’origine de leur musique est là. Et c’est là qu’est la performance de Neck Deep ! Ils ont réussi à garder leur identité, voir même la peaufiner et l’affirmer tout en y injectant un côté plus accessible qui pourrait leur ouvrir les portes d’un plus large public. Et ça ne peut être que bénéfique pour eux !

Alors oui, le punk rock reste a peut-être ce symbole de l’enfance éternelle, mais il est surtout le genre qui permet de puiser au fond de nous pour réveiller cette part d’innocence qui nous amène à nous focaliser et à récupérer ce que l’on perd en grandissant : Le rêve, l’espoir et ce besoin de connexion. Bravo donc à Neck Deep, que l’on peut remercier pour cette piqûre de rappel.


Related Posts

Derek Discanio ( STATE CHAMPS ) découvre une playlist 100% Française

Derek Discanio ( STATE CHAMPS ) découvre une playlist 100% Française

La toute première interview de Pink Inside et arrivée ! Le premier à se prêter au jeu de la maison rose s’appelle Derek Discanio, chanteur du groupe de Pop Punk State Champs, que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors de leur dernière venue à Paris […]

Pink Inside : Qui Suis-je réellement ?

Pink Inside : Qui Suis-je réellement ?

Des semaines que je ne me suis pas connectée ici pour écrire.Je ne trouvais pas de sujet intéressant, panne d’inspiration. Puis cette nuit, j’ai eu envie d’utiliser cet espace qui en soi est le mien, pour parler de moi. Je vais faire mon possible pour […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.