Musique

L’ALBUM DE LA SEMAINE : BOSTON MANOR – GLUE

Chaque fois qu’un groupe qui commence à prendre de l’ampleur sort un troisième album je grince des dents et j’ai peur pour lui. J’ai des sueurs froides et j’ai envie de faire pipi parce je sais qu’on l’attend au tournant.

Boston Manor, ils sont encensés absolument partout. J’ai lu chez Kerrang qu’on les appelait « La Voix de toute une génération. ».

Vous imaginez un peu ? La pression que ça fout ? C’est un peu comme le premier de la classe à chaque remise du bulletins. Toute la classe lui dit d’avance « Non mais on sait que tu vas avoir les félicitations » alors qu’il ne l’a même pas encore dans les mains, son bulletin. Si ça se trouve il peut avoir un 3/20 qui lui plombe toute une moyenne ! Bon, là en l’occurrence, Kerrang! avait écouté l’album et ce commentaire était fondé. Mais quand même…quelle pression !!

●●●

Aujourd’hui les britanniques viennent de mettre au Monde Glue. Un beau bébé de 13 chansons à la production musclée. Une véritable atmosphère lourde et pesante. Ces gens sont en colère. Ces gens ne laisseront personne ce qu’ils ont le droit de faire ou pas. Il m’a fallu 3 écoutes intégrales auxquelles j’ai ajouté une petite révision des deux premiers albums.

J’en suis venue à la conclusion que Boston Manor a pris la direction qu’aurait dû emprunter Bring Me The Horizon après avoir sorti Sempiternal. De la même manière qu’on avait dit de Bring Me The Horizon qu’ils avaient pris la direction qu’aurait dû prendre Linkin Park. ( tout le monde arrive à suivre???).

C’est un vrai voyage cette production. Toutes ces idées qui enrichissent leur son et qui ponctuent leur identité musicale. Du Punk, du post-hardcore, parfois j’ai même eu l’impression d’entendre du stoner. Ils ne se sont pas mis de barrière. Si on imposait pas de barrières à un enfant, ça le rendrait instable, on est tous d’accord sur ce point, mais cet album reste cohérent dans la lignée de ce que peut proposer Boston Manor.

A ça on y ajoute les thèmes abordés. Les problèmes que traverse le monde actuel, surtout lié à l’environnement. La santé mentale aussi. Ce qui nous montre une fois de plus l’importance de prendre la parole et d’exprimer ses ressentis les plus profonds.

Alors je ne sais pas si je reprendrais les mots de Keranng! pour dire que c’est la voix de toute une génération, je dirais plutôt que je les encourage à suivre leur instinct à enrichir leur idées et surtout à vous : Je vous conseille de l’écouter, cet album et de vous faire votre propre avis. Parce que le miens, c’est sympa, mais ce qui compte le plus, c’est votre ressenti personnel.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.