Me & My Merch EPISODE 3 – Les Hoodies !

Me & My Merch EPISODE 3 – Les Hoodies !

Bienvenue dans l’épisode 3 de ma série d’articles consacrée aux pièces de merchandising de groupes que je possède ! Comme mentionné antérieurement, pour moi le merchandising c’est l’un des moyens les plus sûrs de soutenir nos artistes préférés. C’est aussi l’un des meilleurs moyens de se sentir bien dans sa peau quand on se lève du mauvais pied et qu’on a envie de porter quelque chose d’hyper rassurant. Il faut dire que cette année, j’ai carburé niveau merchandising ! Et ce confinement n’a pas aidé ! J’ai commandé encore plus de t-shirts et surtout encore plus de hoodies !

J’en possède une collection assez folle ! Je pense que c’est le merch que je préfère en général !  Et en même temps, niveau réconfort il n’y a pas mieux !!

Je vais vous en présenter 3 aujourd’hui. L’occasion de faire un focus sur les 3 groupes en question. Ça peut permettre à certain de les découvrir et à d’autres de se replonger dans des souvenirs !!

THE MAINE – YOU ARE OK ERA

The Maine c’est le groupe à l’esprit  Emo par excellence. C’est très intense et émotionnellement chargé. Voilà plus de 10 ans qu’ils existent. Ils ont leur propre label, leur propre festival.  Et j’admire ce qu’ils représentent. Il y a tellement de vulnérabilité à travers leur musique et c’est un groupe qui a une éthique. A l’heure où tous les groupes organisent des meet and greets payants pour leurs fans et bien que je comprenne pourquoi est-ce qu’ils font ça, je ne peux pas m’empêcher de penser à ce jeune fan de 15 ans, il n’a pas forcément d’argent de poche, il va à un concert, il a envie d’attendre la fin pour avoir une photo avec son groupe préféré et il n’a pas pu mettre 50 euros ou plus dans le meet and greet. Et encore une fois, je comprends, la position du groupe, parce que c’est de l’argent qui va directement dans leur poche. Et on sait tous très bien qu’être musicien, comme tous les métiers artistiques et c’est uneanimatrice radio qui vous le dit, c’est un peu la galère, surtout les premières heures. Sauf évidemment à partir d’un certain niveau. Et il faut aussi dire, qu’ils ne sont aucunement obligés de poser avec les fans.  Mais je comprends aussi que ce fan qui a payé sa place de concert ait envie de réaliser son autre rêve, qui est d’échanger avec son artiste préféré.

L’année dernière, The Maine ont sorti «  You Are Ok » , leur 7ème album. Un album qui encourage à s’accepter tel que l’on est. A accepter nos changements d’humeur et à ne surtout pas avoir honte, de notre état psychologique. Personne n’est parfait et c’est dans notre imperfection que nous le devenons. We are OK, you are ok.

Pour défendre cet album, ils ont donné un concert le 4 avril 2019 au Flow, à paris. Non seulement le concert était formidable avec un public qui chantait à l’unisson, mais à la fin du concert, le groupe a organisé un meet and greet avec ses fans : gratuitement. Parce que The Maine ne font pas payer leur rencontre avec leurs fans. Ils passent du temps avec eux, j’ai pu voir de mes propres yeux la relation que ce groupe entretenait  avec son public et j’ai été émue et impressionnée. Ce soir là, j’ai acheté ce magnifique hoodie rose et un t shirt violet et l’ensemble m’a coûté moins de 60 euros. & ils ne sont pas dans l’abus quant aux prix du merchandising. Chez beaucoup d’autres, le total m’aurait 30 euros de plus ! Well Done The Maine !

BRING ME THE HORIZON – THAT’S THE SPIRIT ERA

Bring Me The Horizon et moi c’est devenu de l’amour vache. C’est un groupe que j’aime de tout mon cœur et qui représente une partie tellement sombre et agressive de moi.

Retour en 2015, quand ils sortent « That’s The Spirit », leur cinquième album. Un très bel album et surtout extrêmement différent ce qu’ils venaient de faire avec Sempiternal qui avait été acclamé par tous les critiques. Et qui est tellement mon album préféré, ciel tout puissant ! Quand Sempiternal est sorti, je me rappelle avoir eu de longues conversations avec des amis, que ce soit en radio ou en dehors on était tous d’accord à l’époque pour se dire que Bring Me The Horizon venait de sortir l’album qu’aurait dû sortir Linkin Park. C’était Phénoménal ce mélange entre le métal, le lyrique, le post hardcore et au niveau des textes, aussi on était aussi dans une certaine évolution, mélancolique, malsaisante et colérique à la fois. Et plus j’avance dans la rédaction de cet article, plus je me rends compte qu’encore une fois, avoir parlé de Sempiternal, ça me fait partir dans tous les sens et ce n’est pas le sujet !!!

Le sujet, c’est que quand on est un vieux fan de Bring Me The Horizon, l’album  That’s The Spirit , c’est un peu la pente descendante. Parce que on aime quand ça hurle, on aime quand ce n’est pas très accessible et avec cet album, effectivement, ils ont réussi à élargir leur public. Et c’est une très belle chose pour eux. Le problème, c’est que dans nos petits cœurs de fans ultra passionnés, on veut toujours que notre groupe soit reconnu, mais on ne veut pas trop le partager non plus. Et voilà ce qui est arrivé avec Bring Me The Horizon. Et à vrai dire, aujourd’hui je me dis qu’avoir ce groupe comme « Leader » de cette scène musicale, ça ne peut être que positif pour la voir évoluer. C’est une très bonne chose.

22 avril 2016, j’ai rendez-vous au Royal Albert Hall de Londres ( je vous avais dit que j’étais fan !!) pour le concert annuel organisé pour l’association Teenage Cancer Trust. Le groupe était accompagné d’un orchestre symphonique et comment vous dire que toutes les chansons prennent une toute autre dimension. J’ai des souvenirs qui me viennent en flash et ça rend mon petit coeur de fragile tout mou. Tout ça pour en arriver à l’éssentiel : C’est ce soir là, que je me suis procurée ce hoodie avec cette citation d’Oascar Wilde empruntée pour le refrain de True Friends, single extrait de l’album That’s The Spirit.

«  True Friends Stab you in the front »

AS IT IS – BYE BYE BEN LANGFORD-BISS

J’aime présenter le groupe AS IT IS comme étant le groupe à suivre, celui de la nouvelle génération. Je pense qu’ils sont extrêmement intelligents, qu’ils s’avent comment s’adresser au jeune public de manière à les éduquer émotionnellement. Encore une fois, on va parler de la vulnérabilité. Mais surtout, c’est un groupe engagé dans la santé mentale. Ils veulent libérer la parole à ce sujet. Ils ont d’ailleurs participé à la première édition de la  compile «  Songs That Saved My Life » dont L’objectif principale était de récolter des fonds afin d’avancer dans la sensibilisation à la santé mentale et à la prévention au suicide. Et justement, quand je parle de ces sujets, j’adore emprunter quelques interviews de Patty Walters, chanteur d’As It Is en guise d’inspiration.

En novembre dernier, Ben Langford-biss quittait officiellement le groupe après 8 ans en tant que guitariste. Une tournée d’au revoir a été mise en place et un merchandising spécial aussi ! Je n’ai pas pu assister à cette tournée qui n’a eu lieu qu’au Royaume Unis, par contre j’ai missionné mon amie Justine pour qu’elle me récupère un de ces hoodies.

Actuellement, il vient de sortir son premier album sous le nom de Bleak Soul. Un univers totalement différent. On va oublier le côté punk rock, pop punk slash emo parce que avec ce nouveau projet, on est plus dans des influences Depeche Mode / New Order / Nick Cave. C’est très intéressant et je vous invite à découvrir si vous en avez le temps !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.