Santé Mentale,  The Pink To The Rock

MOIS DE LA SANTE MENTALE : Les Réseaux Sociaux ( Feat. The Maine & Badflower)

I – L’Addiction

Les réseaux sociaux sont une superbe invention. Je suis de la génération Forum & Skyblog j’ai vu la chose naître et c’est génial. Seulement aujourd’hui je pense que comme beaucoup de la population terrestre, j’en suis devenue accroc. Et le problème avec cette évolution technologique, c’est que comme tout excès, ça a des répercussions dans notre quotidien et sur notre santé, en l’occurrence, notre santé mentale.

Josh Katz du groupe Badflower lors de notre rencontre l’année dernière avait donné son point de vue concernant l’arrivée et l’évolution de l’utilisation des réseaux sociaux.

« Les réseaux sociaux sont horribles pour nous, les gens de notre âge, puisque ça n’existait pas lorsque nous étions plus jeunes, ça a été introduit dans nos vies et c’est devenu comme une drogue nous sommes devenus complètement addict à cette merde. C’était ce nouveau truc pour lequel nous étions obsédés et il fallait absolument qu’on y soit tous. « 

C’’est un avis que je partage  avec lui. J’ajouterais qu’aujourd’hui avec les réseaux sociaux devenus une drogue, on peut avoir tendance à nous oublier. A oublier qui nous sommes et surtout oublier de prendre soin de soi. C’est pour ça qu’il est important de savoir se tempérer pour ne pas totalement perdre son identité.

 

 📱CONSEILS POUR NE PAS OUBLIER QUE LE MEILLEUR RÉSEAUX C’EST AVANT TOUT SOI-MEME 📱

 

  • Prendre l’air :
    Je suis quelqu’un qui aime être isolée par moment. J’ai longtemps fait l’erreur de rester coincée à la maison quand j’avais la possibilité de sortir une heure dehors prendre l’air. La lumière du jour est très importante en règle générale.

     

  • Consacrer du temps à une activité qui te fait passionne / te fait du bien :
    Ça peut être la lecture, l’écriture, la musique, le dessin. Ça peut même être une activité culinaire. Le but c’est surtout de prendre un temps pour pratiquer quelque chose qui te permet de t’évader. De te retrouver avec toi-même et de te rendre compte à quel point tu apprécies ce moment que tu t’accordes.

  • Discuter avec tes proches :
    A force de trainer sur les réseaux on a aussi tendance à mettre de côté les personnes qui nous sont chères et qui ne trainent pas forcément sur ce deuxième monde qu’est internet. Alors il est parfois important de se rappeler de l’utilité première du téléphone : Appeler & envoyer des messages à nos amis & familles. 🙂

  • Te reposer, simplement :
    Tu n’es pas obligé d’être constamment en activité. Parfois, juste se couper de tout, prendre le temps de se reposer. Faire une sieste, regarder une série et tout débrancher. Ça aussi ça fonctionne. Avec le confinement on a lu un peu partout qu’il fallait lire 172 livres pendant deux mois, cuisiner tous les jours et avoir sa routine sportive pour « réussir son confinement » ce qui créait chez certains un sentiment de culpabilité parce que encore une fois il fallait absolument être capable de poster sa routine journalière sur insta & twitter. Eh bien, parfois, ne rien faire, c’est bien aussi. 🙂

 

II ) L’impact des réseaux sociaux sur l’estime de soi.

 

Comme dit plus haut, oui, les réseaux sociaux sont une très bonne invention. Pour les amoureux de la musique comme nous, par exemple, le fait de pouvoir se créer un compte twitter ou instagram a favorisé le contact avec nos groupes / artistes préférés. Il est bien plus simple de voir l’avancé par exemple de l’enregistrement d’album. On l’a aussi vu pendant le confinement !  Grâce au réseaux sociaux, beaucoup de lives instagram ont eu lieu, c’était une sorte de divertissement et un bol d’air frais ! Grâce à a technologique, on a aussi pu communiquer avec nos amis et ça n’a pas de prix !

 

Et puis il y a comme pour tout, cet autre désavantage : La comparaison. Instagram est tristement devenu le miroir du fake. Des filles et garçons parfait(e)s. Avec des photos retouchées au millimètre près, ce qui peut rendre malade les plus vulnérables qui vont finir par comparer à tous ces individus qu’on nous présente comme l’exemple à suivre.

 

⚠️ ET ATTENTION SPOILER : DANS LA VRAIE VIE, NOS YEUX N’ONT PAS DE FILTRES !!!! ⚠️

Non la vie ce n’est pas photoshop. Et une personne qui poste sa richesse matérielle et ses 150 voyages n’est pas forcément la personne la plus heureuse du Monde. Mes mots sont peut être inutiles, mais j’ai été ravie de constater que John O’Collaghan du groupe The Maine partageait mon point de vue :

Je pense qu’il est important de s’accepter et de se dévoiler tel que nous sommes réellement. Important d’être unique et vulnérable. Nous en serions pas là sans les réseaux sociaux. Il y a beaucoup de choses positives liées aux réseaux sociaux. Et si tu veux trouver du positif, tu trouveras du positif. Et c’est pareil de l’autre sens, si tu es à la recherche d’energie négative. Tu as toi-même dit avoir fait du ménage sur les comptes que tu suivais. Tout le monde veut impressionner tout le Monde. Tout le monde a envie de poster cet énorme bateau qu’on vient de s’acheter alors que secrètement, on a tous envie de le voir couler au fond de l’océan, ce bateau.  Et ce n’est pas une manière saine de vivre et de penser. Nous essayons du mieux que nous pouvons de délivrer un message positif et de ne surtout pas comparer ce que nous possédons avec quelqu’un d’autre. Ou encore inventer une vie que nous ne vivons pas. Et c’est pour ça qu’il est important de garder les pieds sur terre et de continuer à parler aux gens. Et ne jamais oublier pourquoi est-ce que nous faisons ça.

 

Je propose alors que nous suivions les conseils de The Maine pour que les réseaux sociaux ne soit que positif pour chacun d’entre nous :

 

 💚 COMMENT RENDRE LES RÉSEAUX SOCIAUX PLUS AGRÉABLES 💛

 

  • Ne suis que des contenus qui t’apportent du bien.
  • Reste toi-même.
  • Ne partage que ce dont tu as réellement envie.
  • N’oublie pas que les réseaux sociaux ce n’est pas la vraie vie. Protèges-toi un maximum et cultive ton jardin secret.
  • Les boutons unfollow / Mute / et Block existent, ce n’est pas pour rien. Si tu te sens oppressé(e) par un contenu, active l’un de ces boutons. 😃

 

Effectivement les réseaux sociaux peuvent être une source de mal-être. Seulement, il est important de nous rappeler que nous sommes maitres de nos comptes. Que nous pouvons transformer nos feeds et nos types d’informations comme bon nous semble. Choisissons notre contenu, n’oublions pas de prendre soin de nous et essayons de nous rappeler que la vraie vie ne se cache pas derrière un écran. ♡

Le dernier album de The Maine : You Are Ok 

Le premier album de Badflower : Ok, I’m Sick.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.