On découvre ensemble The Night Game

On découvre ensemble The Night Game

Un premier album c’est toujours très excitant à écouter, mais alors un premier album d’un artiste que tu as très longtemps suivi, ça peut être à double tranchant : Soit, tu adores et tu as envie d’envoyer des ondes positives à travers des drones pour qu’il reçoive le message, soit tu te crispes jusqu’à ce que ton cerveau oublie ce qui vient de se passer.

THE NIGHT GAME // THE NIGHT GAME

Il y a de cela quelques semaines je proposais une playlist dans laquelle figurait le groupe Boys Like Girls. 2012 sera l’année de leur 3ème et dernier album puis les nouvelles se feront de plus en plus rares jusqu’à ce que les fans voient naître un nouvel espoir en 2016, lorsque le groupe annonce une tournée pour célébrer les 10 ans ( Je souffre ) de la sortie de leur premier disque. Et depuis…plus rien, le néant.

Cependant, Boys Like Girls a toujours  eu un très gros atout, son chanteur : Martin Johnson.

Charisme, belle gueule, il faut le dire malgré tout, belle voix et surtout, ce bonhomme sait écrire des chansons, son talent est si grand qu’il lui permettra de produire et d’écrire pour quelques noms vaguement connus, tels que : Avril Lavigne, Gavin Degraw, The Cab ou encore The Used.

Puis 2017, sonne comme un retour de Martin Johnson sur le devant de la scène ! Des chansons, des concerts, il est de retour mais rien de concret, jusqu’à la parution à la rentrée dernière d’un album porté par son nouveau projet The Night Game.

On est sur quelque chose parfois influencé par les sonorités de The Police, je pense surtout au morceau The Outfield qui ouvre l’album. Et on se rend compte que la voix de Johnson nous rappelle justement très vaguement à certains moments, celle de Sting. Les morceaux sont très catchy, on a une production minutieuse ça fait du bien. On ressent quelque chose de très chaleureux au fur et à mesure de l’écoute.

C’est un album qui raconte un grand nombre d’expériences de Martin ou de son entourage, et le fait qu’il soit autant personnel et ouvert, nous permet d’entrer dans une bulle et d’imaginer chacune des situations que racontent les morceaux de l’album.

En résumé, pour un premier disque The Night Game est un album qui méritait sa place dans Pink Inside et que j’avais envie de partager ici avec toi, colocataire de la chambre rose.

Si ces quelques lignes ont réussi à te convaincre, je t’invite à écouter cet album que j’ai trouvé bien bon et surtout très encourageant !

Comme je me respecte, sache qu’ici les albums sont notés sur 5 à base de pattes de petits chats :
🐈🐈🐈🐈


Related Posts

Derek Discanio ( STATE CHAMPS ) découvre une playlist 100% Française

Derek Discanio ( STATE CHAMPS ) découvre une playlist 100% Française

La toute première interview de Pink Inside et arrivée ! Le premier à se prêter au jeu de la maison rose s’appelle Derek Discanio, chanteur du groupe de Pop Punk State Champs, que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors de leur dernière venue à Paris […]

Je crois que ” Turbulent ” le nouveau single de Waterparks m’a guérie.

Je crois que ” Turbulent ” le nouveau single de Waterparks m’a guérie.

Je l’ai attendu celui-là. Depuis l’émission 1 de pink inside sur rstlss diffusée tous les dimanches sur rstlss je vous diffuse Waterparks à balles. Aujourd’hui, mon cerveau est en train de péter en confettis grâce à la sortie de leur nouveau single ” Turbulent “.  […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.